Préparation des murs (lessivage, rebouchage, lissage)

Avant de démarrer tous travaux de peinture, nettoyez et préparez votre mur afin qu’il soit parfaitement propre et sain.
Bien que contraignante cette préparation est indispensable et assurera une longue vie à votre décor peint.
Protégez vos sols avec une bâche ou du papier journal.

Lessiver les murs

Cette première étape vous paraîtra particulièrement ennuyeuse cependant, ne la négligez pas. Pour que votre préparation et votre peinture adhèrent parfaitement, le lessivage de vos murs doit être effectué de façon scrupuleuse.
Mélangez dans un grand sceau de l’eau et de la lessive Saint Marc, soit 50 g de lessive par litre d’eau. (Consultez les doses prescrites sur l’emballage).
A l’aide d’une grosse éponge bien essorée, lessivez généreusement votre mur en commencant par le bas du mur pour éviter les coulures qui marquent plus fortement les zones non lessivées.

 Nettoyer et préparer les fissures du mur

Nettoyer et préparer les fissures du murUne fois votre mur bien lessivé et sec, occupez-vous des fissures, des éventuels trous et des craquelures de la peinture.
Elargissez la fissure à l’aide d’un grattoir triangulaire. (Si vous travaillez sur du placoplâtre, préférez utiliser un cutter, le grattoir risque d’endommager le carton).
Avec une brosse, éliminez les écailles de peinture qui se détachent.
Poncez avec du papier de verre dans la fissure et sur les bords de la fissure pour vous assurer qu’il n’y a plus d’écailles de peinture et que l’enduit que vous appliquerez par la suite adhère parfaitement.
Soufflez ou passez une petite brosse pour retirer les petites particules de poussière (poudre d’enduit).

 

Reboucher les trous et les fissures

 Appliquer l’enduit de rebouchage:

Vous trouverez dans le commerce plusieurs types d’enduits de rebouchage. Ne lésinez pas sur la qualité du produit. Si vous ne savez pas quelle marque choisir, vérifiez impérativement la conformité du produit aux normes en vigueur (voir sur l’emballage).
Vous trouverez des enduits en pâte; généralement en tube (a) ou en pot (b) ou bien, des enduits en poudre; généralement en sachet (c) ou en boîte (d).

Préparation des murs


L’enduit en pâte est un plus cher, mais prêt à l’emploi. On l’utilise généralement pour des petits travaux.
Sinon, pour réaliser un enduit préparatoire en poudre, « gâchez » l’enduit (malaxez la poudre) en respectant impérativement les doses d’eau prescrites sur l’emballage. La difficulté de sa préparation consiste à obtenir une pâte homogène non liquide.

A l’aide d’un couteau de peintre (lame à enduire), appliquez l’enduit de rebouchage en comblant bien les trous puis, lissez.
Le temps de séchage tient compte de l’épaisseur du rebouchage. En général, comptez 2 à 3 heures pour des rebouchages jusqu’à 5mm et 24 à 48 heures pour des rebouchages importants (ces informations sont données à titre indicatif, consultez les informations préconisées sur l’emballage par le fabriquant).
Une fois votre enduit sec, poncez l’excédent avec du papier de verre pour aplanir la surface rebouchée.

La bande de joint ou calicot (pour les fissures coriaces):

Si les fissures ont tendance à réapparaître souvent, utilisez une bande de joint que vous appliquerez sur l’enduit frais:

(a) Travaillez sur une fissure bien nettoyée et depoussiérée.
(b) Rebouchez soigneusement la fissure avec un enduit de rebouchage.
Attention, s’il s’agit de trous, l’enduit de rebouchage ne suffira pas, utilisez plutôt du plâtre. Pour un trou très profond, placez d’abord du papier journal tout au fond, puis comblez ensuite avec du plâtre.
Lorsque que votre colmatage est parfaitement sec, recouvrez-le d’un enduit de lissage (la surface doit être parfaitement plane).
(c) Immédiatement après avoir appliqué l’enduit de lissage posez la bande de calicot. L’enduit frais doit passer à travers les mailles de la bande de calicot (vous pouvez vous aider d’une lame à enduire pour faire adhérer l’ensemble et aplanir la bande.
(d) Une fois votre travail sec, appliquez une dernière couche d’enduit (fine) pour camoufler définitivement la bande.

Le mastic de rebouchage: pour les jonctions entre plinthes et mur

Pour combler les fissures situées à la jonction d’une boiserie et d’un mur (par exemple : jonction d’une plinthe et d’un mur ou jonction d’un encadrement de porte et d’un mur), utilisez un mastic de rebouchage acrylique (en vente dans le commerce).
L’avantage de ce mastic (une fois sec) est qu’il vous permet une bonne adhérence de la peinture.
Le mastic est contenu dans un tube relié à un pistolet.
Coupez l’extrémité de l’embout du tube.
Posez le bout du tube au début de la fissure, appuyez sur la poignée du pistolet en faisant glisser le bout du tube de long de la fissure à reboucher.
Le mastic doit se déposer de façon régulière et constante sur la fissure en un mince filet. Lissez immédiatement le mastic avant qu’il ne sèche avec votre doigt.
Une fois sec, vous pourrez appliquez votre peinture.

Enduits de finition et de lissage:
Comme l’enduit de rebouchage, l’enduit de lissage se présente en poudre ou en pâte prête à l’emploi.
Sa texture plus fine permet de lisser le support et les surfaces et de recouvrir les petites imperfections peu profondes.

Tags :