Peindre votre intérieur

Votre intérieur vous apparaît moche et vous désole ? Les couleurs qui décorent vos murs sont fades ou peut-être même carrément démodées ? Passez à l’action et redonnez vie à votre résidence en l’égayant de nouvelles couleurs !Modern luxury elegant bedroom interior, chandelier front

1.

La préparation est une étape cruciale, car elle a un impact direct sur l’apparence qu’aura votre peinture après son application. La plupart des problèmes de peinture sont d’ailleurs dûs à une mauvaise préparation.

1.1

Préparer d’abord la pièce. Afin de rendre l’environnement fonctionnel et propice au travail, commencez par sortir de la pièce les petits meubles, les lampes, les cadres et tous les accessoires décoratifs. Tassez les gros meubles au centre de la pièce et couvrez-les d’une toile. Couvrez également le plancher afin de le protéger des éclaboussures.

1.2

Protéger les accessoires et les décorations. Prenez le temps d’enlever tout ce qui ne doit pas être peint telles les plaques des prises électriques, les rampes de bois, etc. Dévissez les luminaires et laissez-les pendre. Pour une protection additionnelle, vous pouvez les recouvrir d’un sac de plastique.

2.

Si les murs ont des trous ou des fissures, bouchez-les à l’aide d’un composé à rapiécer et procédez à un ponçage (sablage). Enlevez la poussière et les résidus avec un balai ou un aspirateur. Terminez en appliquant un apprêt. Pour le nettoyage des plinthes, utilisez un chiffon de coton ou une éponge humide.

Avant d’appliquer quelque produit, il est recommandé de laver les murs et les plafonds avec un linge ou une éponge en utilisant du PTS (phosphate de tri sodium), un produit qui permet d’enlever toutes les saletés.

S’il s’agit d’une nouvelle construction et que les murs sont en gypse, assurez-vous de bien préparer la surface. Appliquez une généreuse couche d’apprêt sur la surface, laissez sécher et enchaînez avec la peinture.

3.

L’application de la peinture se fait en suivant l’ordre suivant : le plafond, les murs, les moulures, les portes et les moulures des fenêtres. Avant d’amorcer le travail, assurez-vous que la température n’est pas inférieure à 10°C, qu’il y a une ventilation adéquate dans la maison et que vous profitez d’un bon éclairage.

3.1

Pour peindre le plafond, débutez avec le découpage puis utilisez un rouleau pour la surface. Rouler dans le sens de la longueur ou de la largeur importe peu. Il est toutefois conseillé de peindre une couche dans un sens et la seconde dans l’autre afin d’éliminer toutes marques de rouleau.

3.2

Procédez de la même manière pour les murs, soit en découpant la surface avec un pinceau à angle et en utilisant le rouleau pour la majeure partie de la surface. L’application au rouleau se fait à l’aide d’un mouvement de bas en haut, de la gauche du mur vers la droite.

4.

Au moment de peindre les moulures ou autres accessoires, utilisez un pinceau fin. Assurez-vous de protéger toutes les surfaces qui ne doivent pas être peintes en posant un ruban adhésif de masquage spécifiquement conçu pour cet usage. Il ne reste ensuite qu’à peindre les portes et les moulures des fenêtres.

5.

Lorsque le travail est terminé, il ne faut pas négliger le nettoyage des pinceaux. On utilise de l’eau tiède et du savon pour la peinture au latex et un solvant pour la peinture à l’huile. Si vous comptez les réutiliser le lendemain ou dans les jours qui suivent, emballez-les dans une pellicule de plastique afin de conserver les soies au frais.

6.

Mais pourquoi ne pas peindre au fusil, surtout si la maison est entièrement vide et que vous désirez la peindre d’une seule teinte ? Il s’agit en effet d’une technique assez simple qui permet d’effectuer le travail en un temps record. Mais, il faut utiliser un fusil à pression et non à air comprimé, car ce dernier produit trop de vapeur de peinture. Quand on n’a pas la main sûre, surtout au début, on éloigne le jet du mur pour éviter le dégoulinement. Il ne faut surtout pas oublier de prendre certaines précautions et de recouvrir hermétiquement fenêtres, armoires, boiseries et interrupteurs. Une pièce de 10 pieds sur 12 pieds sera peinte en un quart d’heure. En deux jours, on peut peindre toute une maison. Deux couches suffisent, car le fusil étend plus de peinture – jusqu’à 20 % – que le rouleau.

7.

Pour obtenir un meilleur résultat, on devrait effectuer un sablage à plat entre les couches au moyen d’un papier fin qu’on promène sur la surface peinte pour enlever poussières et particules. Une fois le travail terminé, souvenez-vous que les peintures prennent jusqu’à 30 jours pour atteindre leur résistance maximale.

8.

S’il vous reste de la peinture lorsque le travail est terminé, assurez-vous de sceller hermétiquement les contenants et de ranger la peinture hors de la portée des enfants, dans un lieu où la température n’est ni trop froide, ni trop chaude. Au moment d’en disposer, renseignez-vous auprès de votre municipalité pour connaître la marche à suivre.

Peindre une pièce ou même l’ensemble de la maison est une opération qui s’effectue rapidement et généralement sans embûches majeures. Avec les bons outils en main, il ne reste qu’à bien planifier les étapes de peinture pour réussir un travail professionnel. Et en obtenant l’aide d’amis ou de parents, cette activité peut même devenir une véritable partie de plaisir passée en bonne compagnie !

Tags :